Layers


A travers ses deux passions, il découvre des qualités similaires : l'entraînement, la répétition, le laisser-aller, l’impulsivité et l’acharnement.

Ces deux disciplines exigent une quantité de détermination tant dans le travail que dans la recherche. Essayer, ne pas y arriver et puis recommencer sans jamais rien lâcher. Voici les maîtres mots de la démarche de celui qui pratique ces arts.

Bien que l’artiste Jules Rozenwajn soit seul sur scène, son projet « Layers » se veut être en réalité un duo, un dialogue entre l’homme et son outil d’expression : un marqueur blanc. Son œuvre met en corrélation, en lien ses passions communes dans lesquelles il retrouve la même énergie : la danse et le graffiti.

Ce projet est un mélange entre danse et performance physique, art plastique et chorégraphie où l’artiste s’abandonne totalement à un lâcher-prise nécessaire à l’inspiration et à la créativité.
Titre : Layers
Chorégraphe / interprète : Jules Rozenwajn
Collaborateur artistique : Milan Emmanuel
Coach chorégraphique: Julien Carlier
Coach art plastique: Eyes-B
Ingénieur son : Adrien Pinet
Décor & scénographie : Peter Mashke
Production/Diffusion : No Way Back
Co-production : Charleroi/Danse

Jules Rozenwajn

Jules Rozenwajn fait ses premiers pas dans le breakdance vers l’âge de 15 ans en suivant son cousin dans les halls où s'entraîne le Bruxel’Air crew (à l’origine de la Cie No Way Back). C’est sans relâche et avec persévérance qu’il consacrera la plupart de son temps et de son énergie à s’entraîner à la maîtrise et à l’apprentissage de ses mouvements. Parallèlement, il expérimente une autre discipline du Hip-Hop : le Graffiti. Le tag l’amène à développer son art avec précision et à reproduire des gestes jusqu’à maîtrise de son exécution.

Il prendra part aux créations de compagnie No Way Back/Milan Emmanuel "La danse des Anges Rebelles" et "Abstrkt" ainsi qu' à "Dress Code" produit par la Cie Abis/Julien Carlier.

Parallèlement à sa pratique de la danse, il obtient (2019) un master de kinésithérapeute à Institut Supérieur de Kinésithérapie et d'ergothérapie Haute Ecole Paul Henri Spaak.
Dossier de présentation